Sens

Le mot sens revêt une multitude de signification selon l’usage que nous en faisons. Et paradoxalement, il semble pertinent de toutes les réunir pour mieux communiquer. En effet, pour communiquer positivement, écouter et comprendre le sens (la signification) des messages que notre corps reçoit au travers de nos cinq sens (ou six selon) tombe sous le sens! Ensuite, comprendre le sens du propos de son interlocuteur pour percevoir la direction (le sens) dans laquelle il nous mène est également essentiel. Au travers du choix des mots, de la formulation des phrases, de la voix, de la posture, là encore le sens de la communication s’oriente dans un sens ou dans un autre (voire plusieurs). Le sens (raison) que nous donnons à une discussion est aussi un facteur qui va pouvoir induire une dynamique positive (ou pas), ce qui démontre encore que dans la communication tout est une question de sens. Lorsque nous communiquons, portons de l’intérêt aux sens dans leur ensemble, car la communication, nous le savons, est à la fois visible et subtile. Alors, si nous voulons communiquer positivement, connectons nous à cette diversité de « sens  » et soyons pleinement conscients que tous ces sens sont liés pour nous guider.

AudeMilesi

CommunicationPositive

Conférences

Management

#Conseils

Partagez et likez
20

Besoins

Nous avons tous un ou plusieurs besoins essentiel(s) à écouter afin de pouvoir nous sentir « bien », c’est-à-dire pour être en accord avec soi. Dans le mot besoin, il y a le mot « soin ». Être attentif à nos besoins, c’est donc prendre soin de soi. Les besoins qui nécessitent davantage d’attention sont ceux qui viennent nourrir nos valeurs. Ces besoins quand ils sont équilibrés viennent donner vie à tous les aspects de notre personnalité. Sans quoi, une partie de nous s’éteint, tel un feu oublié qui ne saurait nous offrir une belle lueur dans la nuit noire. Respecter nos besoins entretient notre source de bien-être et d’optimisme. Écouter et répondre à nos besoins nous accompagne dans de meilleures relations à soi et aux autres et par conséquent à la mise en oeuvre d’une communication positive.

Tout besoin nié est générateur de tensions qui s’expriment en silence et tôt ou tard, haut et fort. Or, nos pensées induisent nos comportements et nos rapports à autrui, d’où l’importance pour être en harmonie de favoriser la prise en considération de nos besoins. Alors, écoutons nos besoins un peu plus chaque jour, offrons leur une place de choix et chaque fois qu’ils s’expriment cessons de faire la sourde oreille!

#AudeMilesi

#CommunicationPositive

#Conférence

#Management

#Conseils

Partagez et likez
20

Pragmatique

Être pragmatique, c’est être en capacité de passer à l’action. Une action qui mentale ou physique, mais dans tous les cas, il y a un mouvement. En étant pragmatique, nous décidons à l’aube d’une idée, d’une pensée, d’une envie… d’agir en vue d’obtenir un résultat. Parfois, un raccourci existe entre pragmatique et pratique du fait de leur racine latine. Pourtant le côté pratique à tendance à être plus statique, alors que le pragmatique est actif. Être pragmatique est une excellente manière de modifier notre état mental dans des moments d’inconfort. Ceci nous permet rapidement d’envisager un autre aspect de la situation et de rebondir rapidement pour regarder ce qui se passe selon un angle de vue différent. En effet, quand nous sommes en état psychique morose, il est moins facile de prendre des décisions pour faire évoluer la situation que nous vivions. C’est un peu comme si nous subissons sans pouvoir faire quoi que ce soit. Tandis que le pragmatique s’ouvre aux champs des possibles, se met en recherche de solutions et expérimente dès que possible. Cette mise en action est bénéfique dans la mesure où nous savons que le mouvement c’est la vie. Alors, clap…action…être pragmatique rend positif!

#AudeMilesi

#CommunicationPositive

#Conférence

#Management

#Conseils

Partagez et likez
20

Évidence

L’évidence est ce qui est clair et manifeste devant soi. Le mot évidence vient entre autre du latin « viderer » qui signifie voir. Ainsi, l’évidence est ce nous voyons clairement. Face à une évidence, aucune question à se poser, tout est logique et prend du sens. Parfois, certaines situations sont tellement évidentes à vivre, que nous avons tendance à aller chercher ailleurs, toujours plus et encore mieux… ceci très certainement par manque de confiance, par peur ou encore par influence. Cessons de vouloir toujours chercher à tout analyser, à tout comprendre, il arrive que la vie nous conduise sur un chemin que nous devons tout simplement embraser sans nous poser de questions.
L’évidence, c’est comme la pièce manquante d’un puzzle qui trouve sa place sans forcer, au bon moment, quand nous en avons besoin. Elle coïncide avec un ensemble pour nous offrir une harmonie. L’évidence arrive quand nous nous attendons le moins à la percevoir, il est même possible que nous passions à côté. En étant plus « présents », plus attentifs, il nous sera plus aisé de voir l’évidence. La prise de recul est également aidante pour voir ce qui est sous nos yeux. Alors, ouvrons les grands pour voir l’évidence, la cohérence suivra…
 
#AudeMilesi
#CommunicationPositive
#Management
#Conférence
Partagez et likez
20

Plaisir

Le plaisir est une notion particulièrement personnelle. Il correspond à notre capacité, notre volonté, notre envie à réaliser un acte qui nous plaît et qui nous est agréable. Le plaisir peut être personnel ou partager. En effet, nous pouvons nous vivre le plaisir de manière très personnelle ou choisir de faire plaisir. Il existe autant de façon de se faire plaisir, qu’il existe de possibilités de faire plaisir. Le plaisir est une sensation que seul celui qui le vit peut décrire. Le plaisir est de l’ordre de l’intime tant les sensations qu’il permet de vivre traversent notre corps, notre coeur et notre esprit. Le plaisir, à l’image de la « Madeleine de Proust » est unique. Chaque plaisir est différent et singulier. Parfois, nous tentons de revivre ces mêmes sensations sans les retrouver à l’identique. D’autres fois, nous sommes surpris de vivre du plaisir là où précédemment rien d’agréable n’émergeait. Le plaisir se vit dans chacune de nos cellules, il met nos cinq sens en éveil. Il nous offre un instant de bien-être suspendu dans le temps. Alors, apprenons à mettre des mots sur nos plaisirs pour les faire vivre au-delà de nous et ainsi les partager pour offrir la possibilité à d’autres de les vivre à leur tour.

AudeMilesiCommunicationPositiveManagementConférence

Partagez et likez
20

Une vision plus grande

Si les rituels sont importants à entretenir, s’ouvrir à la nouveauté l’est tout autant. La nouveauté nous ouvre le champ des possibles quant à notre vision habituelle. La nouveauté nous offre la possibilité d’aller toujours plus loin dans nos découvertes, dans nos expériences. Elle nous invite à nous intéresser au monde avec un regard neuf, nous permettant à la fois de changer de regard, mais également à aller au-delà de ce que nous avons l’habitude de voir. Elle nous offre un nouvel espace de réflexion quant à nos perceptions, nos savoirs, nos certitudes.

Quel que soit notre âge, s’intéresser à la nouveauté est bénéfique. Tout est mouvement et pour continuer à avancer, nous avons tout intérêt à suivre ce mouvement. Alors pour le suivre, il nous appartient de nous remettre en question quant à nos façon d’agir, de réfléchir, de se projeter, de créer…

Si nous voulons accroître nos capacités, la nouveauté sera un excellent chemin. Se mettre sur le chemin de la nouveauté c’est aussi savoir sortir de sa zone de confort, pour aller à la rencontre de l’inconnu et oser prendre des risques. Car si nous oeuvrons en permanence selon la même dynamique, il y a de forte chance qu’à un moment donné tout devienne statique autour de nous, tout même nous!

Dans tous nos domaines de vie, nous nécessitons de porter notre regard sur la nouveauté pour grandir. Se renouveler, c’est faire preuve d’intelligence, d’adaptabilité et de vulnérabilité. Oser aller à la rencontre d’horizons différents a toutes les chances de nous faire rencontrer de nouvelles personnes, de découvrir de nouvelles façon de faire et de penser.

La nouveauté concrètement nous permet aussi de nous créer de nouvelles connexions neuronales. Au lieu de passer, et repasser sur nos sillons neuronaux, de les renforcer en réalisant toujours les mêmes actions, forcément de manière plus rapide, plus fluide, plus aisée puisque le chemin est bien connu ; découvrons de nouvelles routes pour éveiller des zones de notre cerveau peu utilisées. Choisissons de développer de nouvelles connaissances et compétences en allant vers la nouveauté. Evidemment au départ, si nous sommes habitués à emprunter le même chemin depuis des années, le besoin de repère va être important. Toutefois, quand nous nous connaissons bien, que nous avons confiance en soi, décider d’aller vers la nouveauté est plus facile. C’est un peu comme choisir un nouveau parcours pour nous rendre d’un point A à un point B. La première fois est tâtonnante, peut-être même hésitante. Cependant, quelle satisfaction à l’arrivée d’être parvenu au but final.

La nouveauté, c’est s’autoriser à changer de regard pour aller à la rencontre de l’autre et de soi, en sachant que nous avons toujours le choix de faire marche-arrière. Le tout, comme toujours, est de donner du sens à ces nouvelles actions que nous souhaitons mettre en place pour nous garantir plus de satisfaction et d’intérêt. Le pourquoi nous choisissons cette nouveauté est une fois de plus important, car il apportera de la cohérence à ce nouvel ensemble que nous décidons de créer.

Donc aujourd’hui, je vous invite à aller vers la nouveauté, pour découvrir des voies inconnues. Par quoi avez-vous envie de commencer ? Découvrir un autre style littéraire que celui que vous lisez habituellement ? Introduire un nouvel aliment dans vos repas ? Tester le nouveau process proposé par le service qualité de votre entreprise ? Faire l’essai d’un nouveau sport ? Les possibilités d’introduire la nouveauté dans nos vies sont immenses. Seuls nos freins et nos croyances limitantes peuvent nous empêcher d’y introduire de la nouveauté. Nous avons les clefs entre les mains pour nous offrir une vie à la hauteur de nos attentes. Nous sommes les maîtres de notre destin, et la nouveauté est là pour nous y accompagner. Maintenant, c’est à chacun d’entre nous de décider selon son libre-arbitre. Alors, que décidez-vous aujourd’hui…de changer de regard pour vous offrir une vision plus grande…à vous de choisir.

Partagez et likez
20

Ecoutez et vous saurez

La respiration est le socle de notre bien-être. C’est l’un de nos meilleurs indicateurs pour exprimer instantanément comment nous nous sentons.

Rapide, saccadée, courte quand nous sommes épuisés, stressés, angoissés, paniqués ; lente, fluide et profonde quand tout va bien. Bébé, notre respiration est ventrale et au fil du temps, celle-ci se modifie au contact du stress  quotidien pour devenir thoracique. Cependant, une « mauvaise » respiration nous empêche d’oxygéner correctement l’ensemble de notre corps. Pourtant, chaque cellule, chaque organe, chaque partie de notre corps nécessite d’être correctement oxygéner pour se préserver des divers maux auxquels ils peuvent être confrontés.

Aujourd’hui, grâce aux multiples études faites sur la respiration, nous savons pertinemment que notre santé peut être améliorer grâce à elle. Ses bienfaits sont multiples : meilleure vitalité, renforcement de notre système immunitaire, aide à la gestion de nos émotions, diminution du stress et de l’anxiété, augmentation du taux oxygène dans le sang, sommeil, digestion et concentration améliorés…., la liste est longue.

Ce qui est fabuleux avec la respiration, c’est qu’une pratique régulière et peu contraignante de la respiration consciente peut rapidement nous faire ressentir ses effets positifs. Idéalement, trois fois par jour, prendre le temps de faire des exercices de respiration potentialisera un ressenti rapide de ses bienfaits. Pour vous aider, de très nombreuses techniques existent : yoga, médiation, sophrologie, relaxation, pleine conscience, cohérence cardiaque… à chacun la technique qui lui convient, elles sont toutes efficaces. Par ailleurs, si vous faites du sport, le temps de votre activité est aussi est excellent moment pour vous focaliser sur votre respiration afin de bénéficier davantage de votre séance. Nos muscles nécessitent particulièrement d’être bien oxygénés pour garantir une meilleure récupération après l’effort et en plus en respirant pleinement vous bénéficiez aussi des effets évoqués précédemment.

La respiration est notre élan vital. Sans elle, nous cessons d’exister. C’est elle qui ouvre le bal quand nous naissons, et elle qui le clôture lors de notre départ. Elle nous accompagne souvent dans le silence, plus bruyamment quand nous souffrons, plus intensément quand nous forçons.

Notre respiration mérite notre plus grande attention tant elle est précieuse à notre bien-être. En prendre soin, c’est aussi une façon de s’accorder du positif dans notre vie, s’est s’autoriser à s’offrir un espace uniquement pour soi pour améliorer notre vécu et nos ressentis journaliers.  La respiration nous amène à gérer de manière plus positive les situations même les plus désagréables voire douloureuses. Le tout est d’avoir envie d’en prendre soin, de savoir pourquoi  il est important que votre respiration soit optimale.

Commencer une réunion avec un exercice de respiration contribue à favoriser une plus grande écoute entre les participants. Respirer avant un appel téléphonique, un rendez-vous facile l’élocution et diminue de débit verbal, laissant place à une meilleure concentration quant au discours et une meilleure perception de notre message, évitant ainsi tout parasitage émotionnelle ou mental. Si nous ressentons que nous sommes à bout de souffle, oppressés…respirons. Respirons pour inviter le calme en nous. Autorisons-nous une pause pour ressentir notre respiration. C’est grâce à elle que nous obtiendrons de nombreuses réponses en cas de doute.

Quelles que soit votre situations de vie professionnelle ou personnelles, respirez. Respirez pour accompagner vos mouvements, vos paroles, vos pensées au rythme adéquat. La respiration peut être rapide si besoin pour apporter un certain dynamisme, créer une impulsion, ou calme selon le besoin. A vous de choisir ce qui vous convient à chaque instant. Le tout étant de décider en se laissent porter par le courant de la vie, de nager tranquillement dans le sens du courant sans forcer. Quand tout est juste, tout est fluide comme la respiration. Alors, écoutez votre respiration et vous saurez…

 

Partagez et likez
20

La fierté en toute humilité

La fierté en tant qu’état d’esprit peut être sous-entendue comme étant de l’orgueil, mais en réalité la fierté revêt un sens beaucoup plus noble. La fierté est cette capacité à se faire confiance, à se fier à soi. Il semble donc important de pouvoir être fier(ère) de soi, ce qui démontre dans une certaine mesure notre confiance en soi, notre capacité à se fier à nos qualités. Point d’orgueil donc, juste la reconnaissance de nos talents. D’ailleurs, heureusement que nous possédons un certain nombre de talents (ou un nombre certain!) pour avancer pas à pas chaque jour. Car ce sont nos talents qui sont nos forces et grâce à elles, nous construisons notre vie en permanence.

Quelques questions simples peuvent nous accompagner dans l’émergence de cette fierté telles que « De quoi suis-je fier(ère) ? Quelles sont les réalisations dont je suis fier(ère) ? Suis-je fier(ère) de moi ? » S’interroger sans nous juger (très important), nous permet d’assoir notre confiance en soi (estime de soi, image de soi et Amour de soi), de renforcer  notre assurance et notre capacité à croire en soi.

En répondant honnêtement à ces questions, idéalement par écrit, nous offrons un regard bienveillant sur nous en toute humilité. Ce regard, dans les périodes de doutes, aura le bénéfice de nous aider à recouvrer notre confiance en déperdition. Nous rappeler que nous sommes capables de beaucoup, nous offre un sentiment de fierté quant à qui nous sommes et à nos réalisations. C’est une façon de reconnaître que nous possédons une influence bénéfique sur nous-même et sur notre environnement.

Nous pouvons tous être fier(ère)s d’un élément dans notre vie quel qu’il soit. Ce sentiment est purement individuel. Bien évidemment, il existe des fiertés collectives quand un groupe réussit l’atteinte d’un objectif. Toutefois, il est aussi essentiel de reconnaître que seul aussi nous avons la possibilité d’atteindre nos objectifs et mettre en oeuvre des actions. Dans tous nos domaines de vie, nous avons probablement un sentiment de fierté induit par des actions justes. Car évidemment pour vivre pleinement et honnêtement ce sentiment de fierté, il importe que nos actions soient cohérentes avec nos valeurs et remplies de sens. Plus nous saurons pourquoi nous faisons ce que nous faisons, plus nous notre ressenti de notre fierté sera intense. Quand nous mettons tout notre coeur, pour agir, le regard que nous portons sur le résultat final possède une saveur particulière, avec justement ce goût de fierté.

Mais quelle saveur donnez-vous à votre sentiment de fierté ? Comment ressentez-vous dans votre corps ce sentiment ? Savez-vous le reconnaître et l’accueillir quand il se présente à vous ? Savez-vous l’acceptez pleinement et lui offrir la place qu’il mérite ? Si oui bravo, c’est que votre confiance est assez grande pour vous l’autoriser. Si non, je vous invite à vous remémorer des situations, des évènements où vous avez atteint le résultat escompté. Rappelez-vous votre rôle, et prenez le temps d’accepter qu’une part de vous a contribué à cette réussite, grâce à vos talents. Probablement cela est arrivé à de multiples reprises. Et c’est de votre droit et de votre devoir, de vous appropriez pleinement vos réussites. En être fier(ère) c’est respecter l’Être que vous êtes avec toutes ses forces et ses talents. En les reconnaissant, vous valorisez tout ce que vous mettez en place chaque jour pour avancer et être. Alors, soyez fier(ère) en toute humilité.

Partagez et likez
20

Silence maestro!

Silence…rien que d’écrire ce mot, je ressens sa force. Le silence détient le pouvoir de renforcer notre unité. Il nous offre la possibilité de créer un espace en nous pour intérioriser tout ce que nous vivons en permanence. Nous sommes constamment baignés dans le bruit sans même nous en rendre véritablement compte. Téléphones, télévision, radio, musiques, klaxon, sirène, circulation, alerte, travaux, réunions, discussions, cris…bref nous sommes dans un flux quasi continu de sons. Nous nous habituons à eux, jusqu’à oublier qu’ils existent. Parfois, c’est quand enfin ils cessent, que nous intégrons leur présence. L’humain a une telle capacité d’adaptation à son environnement qu’il est capable de passer outre son bien-être.

Nous faisons peu de place au silence, alors qu’il est scientifiquement prouvé à plusieurs niveaux que le bruit est générateur de stress, ce qui par conséquent est dommageable à notre santé et de surcroît à notre système immunitaire.

Ici, point de censure du bruit ni de stigmatisation. J’ai surtout envie de vous faire prendre conscience de l’importance de se créer des moments de silence, chaque jour, pour renforcer notre bien-être. J’aime beaucoup cette citation de Miles Davis qui dit : »La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu’encadrer ce silence ». Ce qui signifie bel et bien, que c’est dans le silence que ce qu’il y a de plus beau naît.

Le silence a cette qualité de nous inviter à nous poser pour écouter ce qui se passe en soi physiquement et mentalement. Il laisse place à nos pensées créatives et à l’écoute de nos émotions. Le silence nous permet de prendre conscience de nos tensions quotidiennes et de nous en libérer. Combien de personnes se retrouvent en état d’épuisement physique et mental à force d’oublier de se poser pour écouter en silence les messages que leur corps et leur tête leur envoient ? A lire les chiffres de santé publique beaucoup trop.

Pourquoi ? Parce que nous faisons une course effrénée à vouloir toujours plus, toujours mieux. Cependant, à courir sans cesse, nous oublions de faire place au silence. Ce précieux silence qui nous accompagne dans l’analyse de notre vécu, de nos pensées. Le silence qui nous permet consciemment de détourner notre attention du négatif pour transformer nos expériences de manière positive.

J’aime le silence. Il me ressource. Il me permet de ressentir au fond de moi si ce que je vis à l’instant présent est juste pour moi. Il m’invite à faire taire mon mental et à prendre conscience de mon environnement. Dans le silence, tout devient plus claire, plus juste. Avec le silence, je m’octroie un instant de bien-être tout simplement. Je diminue mon irritabilité, je suis plus présent aux autres, j’écoute. « Savoir écouter est un art » qui s’apprend aussi dans le silence.

Prenez quelques instants, fermez les yeux et écoutez. Ecoutez pour prendre conscience des bruits environnants proches, mais aussi les bruits plus éloignés. Vous allez certainement être étonné d’entendre autant de bruits, tous ces bruits auxquels vous êtes inattentif habituellement. Et pourtant, ces bruits font partie intégrante de votre quotidien. Ils jouent sur votre concentration, votre patience, votre humeur, votre bien-être, votre santé… En prenant le temps de les écouter, vous allez consciemment prendre la mesure de leur effet sur vous. Sans les juger, prenez juste un temps pour vous posez la question de ce que tel ou tel bruit génère chez vous. Interrogez-vous sur leurs impacts. Selon ce que vous analysez et ressentez, vous allez comprendre et ressentir l’importance de vous offrir des temps de silence. Alors, en avant silence maestro!

 

 

Partagez et likez
20

Que la lumière soit

Aujourd’hui, c’est de magie dont j’ai envie de vous parler. Oui, cette magie qui permet d’allumer une étincelle dans les yeux de ceux qui la vivent. Cette magie qui fait rêver même les plus septiques. Cette magie qui permet de s’évader du quotidien quand tout est trop lourd, trop difficile à supporter.

Dans une société empreinte de lois, de process, de processus, de cases administratives dans lesquelles il faut rentrer, qui sont certes utiles, il paraît évident que parfois nous ayons besoin d’une bouffée d’oxygène pour nous évader des ces méandres du quotidien. Notre cerveau nécessite des espaces de liberté pour être en capacité de se renouveler, de se renforcer, de créer de nouveau, de résister aux épreuves. Notre corps a besoin d’un espace-temps pour se ressourcer et pour réussir à surmonter les innombrables « il faut », « je dois »… Ces espaces vitaux pour survivre aux éventuelles pressions professionnelles, aux difficultés du quotidien, qu’elles soient relationnelles, financières, organisationnelles, administratives ou autres… De temps à autres, nous avons besoin de trouver notre bouton reset, celui qui nous permet de repartir pour quelques temps jusqu’à la fois suivante où nous devrons de nouveau enclencher ce même bouton. Bien évidemment, l’idéal serait de mettre en place une véritable hygiène de vie, une organisation, qui nous permettrait de nous accorder quotidiennement des temps off. Sauf que, comme je vous l’exprime souvent, tout se réalise tranquillement pas à pas. « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». Donc, dans l’attente de trouver les bons ingrédients pour générer du bien-être au quotidien, commencer par un pas… Et ce pas que je vous propose aujourd’hui est celui de la magie.

La magie au sens de l’émerveillement, du rêve, de l’évasion. Oui, cette magie qui permet de s’évader sans forcément être obliger d’aller loin, ni prendre beaucoup de temps ou d’argent. C’est la magie d’apprécier l’instant présent dont je vous ai parlé hier. La magie de vous autoriser à apprécier pleinement chaque événement positif de votre quotidien. Le merci surprise, le bonjour enthousiaste, le bruit du vent dans les feuilles, de l’eau de la pluie sur votre fenêtre… Juste la magie d’arriver à se créer des temps de déconnection pour ressentir justement la magie qui se produit ici et maintenant dans votre corps tout simplement.

Ce peut être aussi la magie d’un film que vous allez voir au cinéma, la musique que vous écoutez en rentrant du travail, la toile que vous décidez de peindre, ou encore les quelques lignes d’écritures que vous griffonnez sur votre cahier. La magie c’est tout simplement ça… s’est s’autoriser à chaque instant de vivre sa propre histoire selon ses envies et ses aspirations.

La magie d’une histoire réelle ou imaginaire, comme quand vous regardez le spectacle d’un magicien, parfois, vous avez du mal à discerner le vrai du faux…et alors! Ces moments vous rendent heureux et le principal est là. Alors, vivez la magie de ces instants hors du temps, ces instants pendant lesquels vous oubliez tout ce qui vous gène et vous empêche d’être pleinement heureux.

Oser allumer la lumière dans vos yeux en observant ce que vous appréciez. Décidez de vivre plutôt que de subir. En décidant d’amener un peu de magie dans votre vie, de voir la vie de manière plus enchantée, vous allez progressivement commencer à sentir un élan d’énergie se déployer en vous. Cet élan votre entourage va le ressentir, et avec les neurones miroirs, l’effet domino positif se mettra bientôt en route. Alors que la lumière soit dès maintenant! Magie maestro!

Partagez et likez
20